À la maison, votre enfant fait des crises lors de la période des devoirs?

En classe, vos élèves gigotent sur leur chaise et n’écoutent pas les consignes?

Au CPE, les enfants ne veulent pas faire la sieste?


Pour qu’un enfant soit concentré et disponible à faire les tâches qui lui sont demandées, il y a des principes de base à connaître et à respecter. Pour qu’un enfant soit concentré en capable de faire son travail, il doit d’abord être dans un niveau d’éveil optimal. Mais qu’est ce que l’éveil?  Il est plus facile de l’expliquer en comparant les niveaux d’éveils à des animaux…

Le lapin excité, le chien attentif et la tortue fatiguée…

D’abord, « L’éveil » est un état du système nerveux. Le niveau d’éveil des enfants et des adultes varie selon trois états au cours d’une même journée.  On compare les niveaux d’éveil à des animaux : le lapin excité, le chien attentif et la tortue fatiguée. Cela facilite la compréhension et permet d’utiliser un langage simple avec les enfants. Le système nerveux doit être dans un état optimal pour permettre à l’enfant de réaliser une tâche de la façon dont elle lui a été demandée à la maison, en classe ou au CPE.

Le lapin excité

Lorsqu’il est un « lapin excité » l’enfant vit une émotion intense. Elle peut être positive ou négative. Cette émotion rend son corps et sa tête indisponibles aux apprentissages. L’enfant est incapable de se concentrer sur ses devoirs et de rester assis calmement. Par exemple, l’enfant peut ressentir une joie intense à l’annonce d’une bonne nouvelle. À l’inverse, il peut vivre des émotions négatives, comme de l’anxiété, de la colère ou de la peur. Attention : l’état du lapin excité est utile en situation d’urgence. Par exemple, si sa sécurité est menacée et il doit courir rapidement pour se mettre à l’abri.

Le chien attentif

Lorsqu’il est un chien attentif, l’enfant est calme. Il peut demeurer concentré sur une activité. Cette tâche peut être en lien avec l’école et les devoirs. Elle peut aussi être associée aux loisirs et aux jeux avec des amis (ex: jouer à un jeu de société). Pour pratiquer un sport qui demande de la concentration, il faut aussi se situer dans ce niveau d’éveil. L’enfant en mode « chien attentif » peut donc être actif lors de cette activité. Ce n’est pas seulement réservé aux activités « de table » comme les devoirs ou le coloriage.

La tortue fatiguée

Dans cet état, l’enfant se sent fatigué . Cet état est souhaitable le soir avant d’aller au lit. Cette état est aussi idéale  lors des périodes de relaxation, de méditation ou de siestes.

Les variations du niveau d’éveil au cours d’une journée d’adulte

Tout comme les enfants, le niveau d’éveil des adultes varie au cours d’une même journée. Par exemple, il est possible que vous vous sentiez comme « une tortue fatiguée» le matin lorsque votre cadran sonne et à 13h30, après la pause du dîner. Vous avez peut-être besoin d’un bon café pour devenir « un chien attentif» et continuer le boulot! Il est possible, à 16h30 lorsque vous revenez du travail en voiture, dans le trafic, que vous deveniez « un lapin » en colère si un conducteur vous coupe le chemin et vous devez réagir rapidement pour éviter un accident.

Quelques pièges à éviter…

Aucun des états (lapin, chien, tortue) n’est négatif en soi. Il est important de ne pas punir un enfant qui est dans l’état du lapin excité ou de la tortue fatiguée, alors qu’on souhaiterait qu’il soit un chien attentif. Également, il ne faut pas s’attendre à ce qu’un enfant soit capable de demeurer un chien attentif durant toute une journée d’école, ce serait impossible même pour un adulte!

Un ergothérapeute, c’est utile!

La première étape pour améliorer l’attention et la concentration d’un enfant, c’est d’être conscient de son état d’éveil  (tortue fatiguée, chien attentif ou lapin excité).

Il faut savoir utiliser les bonnes stratégies pour aider votre enfant à devenir un chien attentif. En ergothérapie,  je fais une évaluation complète des besoins de votre enfant et je propose des stratégies adaptés à sa situation unique. Mon but est que votre enfant expérimente et sache utiliser une boîte à outils de stratégies pour l’aider à améliorer son attention.

 

Source

 

Écrire une réponse ou un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *