Avez-vous complété vos devoirs? Dans la partie A, de « Comment éviter les crises pendant les devoirs? » vous avez eu droit aux cinq premiers astuces pour rentabiliser la période des leçons. Vous aviez, entre autres, quelques achats à faire et deviez aménager un coin « étude » pour les gamins.

Félicitations! Vous êtes maintenant prêts pour cinq nouveaux conseils :

#1  Créez une stabilité dans l’horaire des devoirs

Premièrement, déterminez le meilleur moment pour faire les devoirs. Soyez attentif au niveau de concentration de votre enfant au cours de la journée. Discutez-en avec votre enfant et convenez ensemble du meilleur moment pour étudiez. Faites quelques expérimentations avant de prendre votre décision finale. Enfin, lorsque c’est décidé, établissez une routine régulière. Les devoirs devraient toujours se faire à la même heure. Pour officialiser votre entente, bricolez ensemble un horaire sur le frigo. La stabilité et la prévisibilité seront des amis précieux pour diminuer les crises inutiles!

#2  Chronométrez le temps des devoirs et prévoyez des pauses

Ensuite, pour un enfant, le temps passé devant un cahier d’école peut paraitre une éternité! La notion du temps est un concept plutôt flou pour ces petits apprentis. Je vous conseille de garder dans votre « coin d’étude » une minuterie de cuisine. Les téléphones cellulaires, IPAD et autres gadgets technologiques peuvent aussi faire l’affaire, mais ça ne doit pas devenir une distraction pour l’enfant (ET LE PARENT!). Pour les tout- petits et les enfants très distraits, prévoyez que l’alarme sonne pour une pause auprès 15 minutes de travail.

#3  Les micro-pauses, c’est payant!

Je connais une façon efficace de rentabiliser une pause : bougez! Lancez-vous une balle, sautez sur place, étirez-vous! Imitez des animaux! Si vous manquez d’inspiration, consultez ces deux fiches d’activités où l’enfant imite un œuf et un dauphin. Ce sont des exercices simples qui peuvent être pratiqués dans un espace limité et sans matériel. L’enfant doit garder la pose le plus longtemps possible, sans oublier de respirer! Contactez-moi si vous avez besoin de précisions sur les exercices.

 

Physio Ergo St-Onge_motricité_oeuf

Physio Ergo St-Onge_activité à imprimer_motricité globale_dauphin

 

Si votre enfant est capable de demeurer attentif plus longtemps, augmentez graduellement à 20-25 minutes. Je vous conseille de ne pas dépasser 30 minutes consécutives sans pauses, même pour les plus vieux de 5ième et 6ième année.

#4  Bougez en travaillant!

Ensuite, si vous avez une petite tornade qui ne cesse de bouger à la maison, une pause active ne suffira pas. La solution : bouger en travaillant !

  1. Apportez vos mots étiquettes au parc. Faites-lui lire un mot chaque fois qu’il glisse dans la glissade. Une action, une question!
  2. Vous avez un trampoline à la maison? Posez-lui une question de mathématique à chaque « dix sauts ». Vous pourriez aussi lui faire pratiquer les bonds de deux, cinq et dix en sautant sur place.
  3. Jouez à la marelle en épelant des mots! Poser des post-it au sol avec les lettres du mot à épeler. L’enfant saute sur les lettres en les nommant. Enlevez graduellement des lettres jusqu’à ce qu’il puisse sauter et épeler le mot sans post-it!

#5  Ne vous acharnez pas et choisissez vos batailles.

Néanmoins, malgré vos efforts, il est possible que les crises soient encore au rendez-vous.  Donc, avant de vous battre et  d’enclencher la machine à menaces :

  • D’abord, prenez cinq grandes respirations.
  • Ensuite, essayez de comprendre l’élément déclencheur des crises :
    1. La faim ou la fatigue
    2. Le devoir est trop difficile et votre enfant se décourage
    3. Il voudrait s’amuser un peu avec vous plutôt que de faire seulement des choses sérieuses tout le temps
    4. Il a passé une mauvaise journée à l’école et aimerait vous en parler, mais vous vous entêter à pratiquer les mots étiquette!
  • Finalement, choisissez vos batailles. Couchez vous tôt, dormez bien et remettez la leçon à demain !

À lire :

Livres utiles 

Livre utile pour les parents: Je vous conseille un livre pour les enfants de 3 ans et plus, écrit par Valérie Kempa, ergothérapeute : « La marche des animaux : pour avoir une bonne posture ».

 

La marche des animaux : pour avoir une bonne posture

Tags:

2 commentaires

  1. Valérie Kempa

    Article très intéressant! Et merci beaucoup pour la belle visibilité 🙂 Valérie Kempa

    • Sabrina St-Onge

      Merci beaucoup pour votre commentaire ! C’est important de souligner les bons coups des ergothérapeutes !

Écrire une réponse ou un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *