Vrai ou faux : le travail informatique peut causer un syndrome du tunnel carpien (STC) ? Soyez patients, vous aurez la réponse plus tard !

D’abord, il est où ce tunnel ?

Commençons par vous donner une petite leçon d’anatomie. Il est, sans grande surprise, dans votre poignet! En effet, les os de votre poignet forment un passage étroit, ayant l’air d’un tunnel, comme l’indique son nom. Les petits os du poignet sont placés en forme de « C ». De plus, un ligament recouvre le tunnel, comme un toit. Comme une image vaut mille mots, voici votre poignet :

syndrome tunnel carpien

Plusieurs structures traversent ce tunnel : un nerf, des vaisseaux sanguins et des tendons. Ces structures sont confinées dans un espace plutôt restreint, car le tunnel est étroit! Le nerf qui passe dans ce tunnel sert à plier vos doigts, bouger votre pouce dans tous les sens et à ressentir des sensations au niveau des quatre premier doigts (pouce, index, majeur et la moitié de l’annulaire). Il est appelé le nerf médian.

Lorsqu’on parle d’un syndrome du tunnel carpien (STC), il est question d’une augmentation de la pression dans le tunnel carpien. Ce phénomène entraine une compression du nerf médian. Concrètement, lorsque les structures dans le tunnel carpien sont comprimées,  il est possible de ressentir ceci :

  • Des engourdissements et des picotements au niveau du pouce, de l’index et du majeur
  • Des douleurs au poignet (la douleur est souvent plus importante la nuit)
  • Une diminution de la force des muscles du pouce.

Quelles-sont les causes possibles?

Le syndrome du tunnel carpien serait dû à une combinaison de plusieurs facteurs, tels que :

  • Traumatismes ou les lésions au poignet;
  • Grossesse
  • La physionomie de la personne, soit le fait d’avoir le poignet trop petit!
  • La génétique
  • Arthrite rhumatoïde
  • Hypothyroïdie (réduction de l’activité de la glande thyroïde)
  • Diabète
  • Syndrome de Raynaud (trouble de la circulation sanguine)
  • Problèmes rénaux
  • Problèmes hormonaux

De plus, de mauvaises habitudes de vie contribuent au développement du méchant syndrome du tunnel carpien. Pour faire une phrase courte, si vous souhaitez développez un STC:  devenez obèse, buvez beaucoup d’alcool, fumez la cigarette, buvez du café de façon excessive et éviter l’activité physique !

Aussi, un des facteurs de risque les plus élevé est la combinaison d’un mode de vie sédentaire avec l’obésité.

Le travail informatique et le STC : brisons le mythe !

Contrairement à la croyance populaire, qui associe souvent le syndrome du tunnel carpien aux tâches de travail informatique, aucune étude scientifique crédible ne supporte le fait que le STC puisse être causé ou aggravé par une utilisation prolongée du clavier d’ordinateur. Cette relation entre le travail de bureau et le STC a pourtant été publiée dans des grandes revues comme le Times, ce qui a influencé la croyance populaire. Le Times s’est basé sur de mauvaises études, qui ont été critiquées en raison de biais dans la méthodologie. Il faut toujours vérifier ses sources !

Pourtant, il est vrai que certains métiers présentent des risques plus grands de développer un syndrome du tunnel carpien. C’est ce que vous apprendrez dans le prochain épisode ! Je vous donnerai aussi l’information nécessaire pour porter un jugement plus éclairé sur les traitements du STC.

Sources :

Écrire une réponse ou un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *