Traitement des problèmes de mâchoire

Mâchoire
Douleur à l’articulation temporo-mandibulaire

Vos mâchoires sont tendues au réveil? Mastiquer est douloureux? Vous avez de la difficulté à ouvrir la bouche? Si vous vous reconnaissez, vous souffrez peut-être d’un problème de mâchoire. Vous n’êtes pas seul! 15% des adultes et 7% des adolescents ont ce problème aussi. Lisez ceci pour en apprendre davantage sur les causes et les traitements recommandés.


Quels sont les signes et symptômes d’un problème de mâchoire?

  • La douleur (signe principal, 80% des cas), qui peut être localisée au niveau:
    • De l’articulation temporo-mandibulaire (située devant l’oreille)
    • Dans l’oreille et au niveau de la tempe, des dents, de la mandibule et de l’arcade sourcilière
  • Une ouverture limitée de la bouche
  • Des bruits articulaires (craquements, crépitements) à la mâchoire, s’ils sont accompagnés de douleur

Ignorez les craquements s’ils ne sont pas douloureux et que l’ouverture de la bouche est complète. Ils sont présents chez 30% des adultes et 10% des adolescents qui n’ont pas de problème de mâchoire.


Quelles sont les causes?

Une interaction entre plusieurs facteurs est nécessaire pour entraîner un problème de  mâchoire. Les voici donc, en ordre d’importance:

Corrélation forte:

  • Présence d’une autre douleur (cervicalgie, maux de tête, lombalgie)
  • Facteurs psychologiques  (évènements de vie stressants, le stress persistant ou l’humeur altérée)
  • Micro-traumatismes (bruxisme, déglutition infantile, gruger ses ongles, mâchouiller des crayons, etc.)
  • Macro-traumatisme (ouverture prolongée de la bouche)

Corrélation faible:

  • Facteurs génétiques (2 gènes identifiés: HTR2A et COMT)
  • Facteurs hormonaux (oestrogène)
  • Malocclusion (études controversées sur le sujet)


Quels sont les traitements pour les douleurs à la mâchoire?

Il faut traiter les problèmes de mâchoire en agissant sur tous les facteurs possibles. Plusieurs approches non-invasives (c’est-à-dire sans chirurgie) sont pertinentes. Il est parfois nécessaire de les combiner.

  • La physiothérapie: Des formations spécifiques sont enseignées en physiothérapie pour mieux comprendre le fonctionnement des mâchoires et les traiter avec compétence. Une évaluation approfondie des articulations temporo-mandibulaire, de la région cervicale, du patron respiratoire et d’autres éléments pertinents (je vous garde des surprises!) permettra d’établir un plan de traitement personnalisé efficace.

 

  • Les conseils, les techniques et les exercices utilisés visent à diminuer les douleurs (au cou, à la mâchoire et les maux de tête) et à améliorer la mobilité de la mâchoire le plus rapidement possible.

 

  • L’enseignement d’un programme d’exercices est aussi prévu pour obtenir des résultats durables.

 

  • Il est également possible de collaborer avec d’autres professionnels au besoin (dentiste, orthodontiste, médecin, ostéopathe, etc.)

 

  • La pharmacologie: Consultez votre médecin, votre dentiste ou votre pharmacien pour plus d’informations.

 

  • Les thérapies comportementales: Les ergothérapeutes et les psychologues utilisent ces thérapies. En voici des exemples: éducation par rapport à la condition, techniques de relaxation, modification des habitudes de vie, biofeedback, thérapie cognitivo-comportementales.

 

  • Les plaques occlusales: Elles sont efficaces pour soulager à court terme, cependant leur effet à long terme n’est pas connu.

Conclusion

Pour terminer, des douleurs persistantes à la mâchoire peuvent diminuer la qualité de vie. Plusieurs moyens peuvent être utilisés pour les traiter, dont la physiothérapie. Contactez-moi pour retrouvez le plaisir de manger sans douleur! Au plaisir de vous aider!

N’hésitez pas à me contacter pour plus d’informations: Valérie St-Onge, physiothérapeute (819) 679-9492


Bibliographie:

List T. et Hojlnad Jensen R. Temporomandibular disorders: old ideas and new concepts, Cephalalgie 2017; 37: 692-704.

Calixtre, L. B., Moreira, R. F. C., Franchini, G. H., Alburquerque‐Sendín, F., & Oliveira, A. B. (2015). Manual therapy for the management of pain and limited range of motion in subjects with signs and symptoms of temporomandibular disorder: a systematic review of randomised controlled trials. Journal of oral rehabilitation, 42(11), 847-861.

Temporomandibular disorders (page URL consultée le 14 juillet 2018):  https://www.physio-pedia.com/Temporomandibular_Disorders