Vous reconnaissez-vous dans l’une des situations suivantes?

  • La pièce se met à tourner très rapidement lorsque vous vous tournez d’un côté du lit;
  • Vous vous sentez instable à la marche depuis votre commotion cérébrale;
  • Votre vision est embrouillée lors de certains mouvements de la tête;
  • Vous avez des crises de vertiges qui surviennent spontanément;
  • Certains mouvements du cou vous provoquent des étourdissements.

Des vertiges et des étourdissements peuvent être ressentis lorsqu’un problème survient avec le système vestibulaire. Ce système sert à maintenir la vision claire lors des mouvements de la tête. Il aide aussi à garder l’équilibre. Heureusement, il est bien souvent possible d’éliminer ou d’améliorer ces symptômes grâce à la rééducation vestibulaire. Lisez ce qui suit pour en apprendre davantage sur la rééducation vestibulaire, un service offert à notre clinique!

 

Comment se déroule l’évaluation vestibulaire?

Toutes les informations pertinentes sur votre état de santé seront d’abord recueillies pour vous évaluer de façon sécuritaire.

Plusieurs questions vous seront ensuite posées pour connaître le contexte d’apparition de vos symptômes (vertiges, étourdissements, sensation d’instabilité à la marche, vision embrouillée, etc.) et leur origine probable.

Certains tests seront effectués à l’aide d’une caméra infra-rouge (nystagmoscope) pour observer des petits mouvements de vos yeux, appelés «nystagmus» (voir la vidéo à la fin de cet article). La direction et la durée des nystagmus sont des informations précieuses pour identifier la provenance des vertiges.

Par souci de vous évaluer et de vous traiter avec compétence, des formations en rééducation vestibulaire ont été suivies avec l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec.

 

Est-ce que les traitements en rééducation vestibulaire sont efficaces?

Dans les cas de vertige paroxystique positionnel bénin (VPPB), la cause la plus fréquente de vertiges, on estime que le taux de réussite de traitement pour cette condition est de 90% (lorsqu’elle touche le canal semi-circulaire postérieur).  C’est une condition inoffensive, présente surtout dans la 5ième et 6ième décade de vie, mais qui est très dérangeante. Il est important de la traiter, puisqu’elle augmente le risque de chute et affecte négativement la qualité de vie.

Il existe également d’autres causes de vertiges ou d’étourdissements sur lesquelles il est possible d’intervenir (ex: suite à une labyrinthite, neuronite vestibulaire, migraine vestibulaire, commotion cérébrales, entorses cervicales, AVC, sclérose en plaques, etc). Dans ces situations, certaines interventions vous permettront d’améliorer votre condition et de reprendre un rythme de vie normal ou plus satisfaisant:

  • L’éducation par rapport à votre condition. Vous recevrez le plus d’informations possible pour vous aider à comprendre ces phénomènes de vertiges et d’étourdissements. Tout ça dans le but de vous aider à reprendre le contrôle!
  • Des techniques qui visent à optimiser certains réflexes qui coordonnent le mouvement de vos yeux et de votre tête;
  • Des méthodes de désensibilisation aux mouvements ou aux positions problématiques;
  • Certains exercices d’équilibre;
  • Le traitement des douleurs cervicales, si présentes, pourrait également vous aider à réduire vos sensations d’étourdissements.

Si vous le désirez, un suivi avec votre médecin de famille sera effectué afin de l’informer de votre condition et de votre évolution suite aux traitements.

Des services à domicile sont disponibles dans le cas où il vous est difficile de sortir de chez vous.

 

Bref …

Pour terminer, des solutions sécuritaires et efficaces existent pour améliorer les vertiges et les étourdissements d’origine vestibulaire. N’hésitez pas à faire appel à nos services ou à nous consulter pour plus d’informations. Vous regretterez sûrement de ne pas nous avoir appelé plus tôt!

 

En bonus:

Alors pour voir un nystagmus provenant d’un VPPB du canal postérieur droit, regardez ce vidéo (s’attarder à la période de 0:16 à 0:30).

Sources:

Formations:

  • Rééducation verstibulaire avancée en physiothérapie: Vertiges et étourdissements positionnels, par Alain Godbout, OPPQ, Juin 2015
  • Introduction à la rééducation vestibulaire, par Alain Godbout, OPPQ, octobre 2012

Écrire une réponse ou un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *