COVID 19 : Identifier ses sources de stress pour mieux les réduire !

 

Tel que promis, je continue ma série d’articles sur le stress.  L’article précédent explique comment  détecter les signes et comportements causés par le stress.

Voici la prochaine étape : reconnaître ses propres sources de stress.

En effet, en reconnaissant les sources potentielles de stress, il est plus facile de les réduire. Certaines sources sont évidentes (ex : une pandémie !) et d’autres sont plus subtiles.

Il est intéressent de les diviser par catégories. Selon méthode Shanker®, on regroupe les sources de stress en cinq domaines : biologique, émotionnel, cognitif, social et prosocial (nous y reviendrons!).

Chaque source de stress a un impact sur les autres, elles s’influencent mutuellement.  Par exemple, lorsqu’on est plus fatigué, on peut être…

 

  • Irritable ou impatient
  • Plus sensible qu’à l’habitude
  • Plus distrait
  • Etc.

Aussi, l’intensité des sources de stress change avec le temps.

 

Les cinq domaines du stress

 

Voici quelques exemples pour mieux comprendre chaque domaine. La liste n’est pas complète, car il en existe une infinité, et l’infini, c’est long…

 

Le domaine biologique

 

  • Attraper un virus ! (comme le COVID-19)
  • Être en contact avec des gens malades et contagieux
  • Être fatigué
  • Avoir des difficultés de sommeil
  • Avoir faim ou soif, froid ou chaud, envie d’aller à la toilette, etc.
  • La météo (la pluie, le manque de luminosité, le froid, l’humidité, etc.)
  • Des sensations dérangeantes (bruits, odeurs, lumières, le goût de certains aliments, etc.)
  • Ressentir des douleurs ou des inconforts
  • Avoir des problèmes de vue, d’audition, d’équilibre, etc.
  • La consommation de cigarette, d’alcool, de drogue, etc.
  • Manger de la malbouffe
  • Ne pas faire assez d’activité physique
  • Passer trop de temps devant les écrans et pas assez dehors…

Le domaine émotionnel

 

  • S’inquiéter pour la crise du COVID-19, être dans l’incertitude, se sentir impuissant face à la situation
  • Vivre des grosses émotions (ex : la peur, la tristesse, la colère, la déception, la culpabilité, la honte, etc.)
  • S’inquiéter pour un proche malade (enfant, parent, ami, etc.)
  • Se sentir seul (surtout quand on est obligé de s’isoler!)
  • Une séparation (conjoint, ami, membre de la famille, etc.)
  • Des changements dans la routine (la pandémie a-t-elle ébranlée votre routine et celle de vos proches?)
  • Avoir des inquiétudes financières $$$
  • Les tensions familiales (et au travail)
  • L’anxiété, la dépression et tout autre trouble de santé psychologique.
  • Ne pas se sentir compris ou supporté par son entourage

Le domaine cognitif

 

  • Avoir des difficultés de concentration, de mémoire et ou d’attention
  • Apprendre quelque chose de nouveau;
  • Être confronté à des défis trop exigeants ou au contraire, trop faciles;
  • Faire plusieurs tâches en même temps;
  • Apprendre des informations compliquées;
  • Se sentir pressé dans le temps
  • Être submergé par les  nouvelles informations ou par toutes les tâches à faire;
  • Sentiment de compétition envers une autre personne.

Le domaine social

 

  • Devoir annuler toutes les activités sociales dues à la COVID-19 !
  • La distanciation sociale : la mesure est juste, mais l’absence de contacts sociaux peut devenir une source de stress.
  • Communiquer à distance (textos, médias sociaux, courriels, téléphone)
  • Parfois, les conversations peuvent être difficiles à interpréter, étant privés du « non verbal ».
  • S’inquiéter de ne pas recevoir de réponses (téléphone, courriel, etc.)
  • Se sentir rejeté ou mis à l’écart;
  • Vivre des disputes à la maison ou au travail
  • Se faire donner des ordres par quelqu’un;
  • Recevoir des commentaires blessants;
  • Se comparer aux autres (ressentir de l’envie ou de la jalousie envers quelqu’un).

Le domaine prosocial

 

  • Une façon imagée de voir les choses : être une éponge qui absorbe le stress des autres…
  • Ressentir la peur ou la panique des gens en lien avec le COVID-19
  • Ressentir  la détresse des gens (famille, amis, communauté, et tout ce qui se passe dans le monde)
  • Faire passer les besoins des autres en premier, au détriment des siens;
  • Être témoin ou victime d’une injustice
  • Ressentir de la culpabilité envers quelqu’un;
  • L’intimidation (en personne ou sur les réseaux sociaux)
  • Vivre un dilemme éthique ou moral
  • Manquer d’empathie par épuisement personnel;
  • Vouloir être une bonne personne et aider les autres
  • Être sensible au jugement des autres

 

Prenez quelques instants pour réfléchir à vos propres sources de stress, en ce moment, dans les cinq domaines. Le prochain article aura pour sujet : réduire les sources de stress !

 

TÉLÉRÉADAPTATION

Si vous avez besoin de services d’ergothérapie et de physiothérapie, nous sommes disponibles. Nous offrons des services de télésanté à distance, pour votre bien-être physique et psychologique! Contactez-nous pour plus d’informations !

 

À lire 

COVID-19 : TÉLÉRÉADAPTATION EN SANTÉ MENTALE

COVID-19: 5 ÉTAPES POUR RÉDUIRE SON STRESS EN PÉRIODE DE CRISE

COVID 19 ET TÉLÉRÉADAPTATION – UN SERVICE OFFERT CHEZ PHYSIO ERGO ST-ONGE

 

À bientôt ! Prenez soins de vous!

Tout va bien aller !

 

Écrire une réponse ou un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *