À mes fidèles lecteurs de la série spéciale sur les bébés, voici une nouvelle expérience essentielle! Récapitulons : premièrement, bébé a appris à devenir calme et attentif au monde extérieur. Ensuite, il a est tombé amoureux pour la première fois! Son amour pour ses parents lui donne envie de bouger pour mieux les voir et les entendre. Son amour donne un but à ses actions.

Maintenant âgé de 3 à 10 mois, l’amour ne suffit plus. Bébé veut communiquer et prendre part au monde qui l’entoure!

Comment aider bébé à devenir un grand communicateur ?

 

D’abord, il faut être attentif aux signaux que votre enfant envois. Il est facile de saisir les messages positifs. Ses sourires, ses exclamations de joie et de surprise n’ont plus de secret pour vous. Par contre, les signaux négatifs demandent un peu plus d’attention. Par exemple, bébé a passé la journée à la garderie. Il a une mine renfrognée en vous voyant et vous ignore. Il essaie de vous envoyer un message : il est fâché contre vous! Si vous profitez de ce moment de calme pour préparer le souper, vous lui démontrez que vous n’avez pas saisi son message. Si ses signaux sont mal répondus ou mal interprétés, bébé en conclut qu’il a peu de pouvoir sur sa vie et que ses actions ont peu de sens. Plus tard, il grandira en développant une attitude pessimiste et vivra davantage d’impuissance par rapport aux situations qui lui arrive.

Montrez à bébé que vous avez compris ses signaux

 

Au contraire, en interprétant bien les messages de bébé, vous lui faites comprendre qu’il a un pouvoir d’action sur le monde qui l’entoure. Chaque fois qu’il vous envoie un signal et que vous y répondez bien, vous faites grandir son estime de soi.  Contribue grandement à son estime de soi, il voit que ses actions donnent des résultats. Par exemple, bébé tend les bras en l’air et veut se faire prendre. Vous remarquez que son chandail est de travers et que son collet devrait être replacé. Que faites-vous en premier?  Commencez par prendre bébé pour lui démontrer que vous avez bien compris ses gestes. Ensuite, vous pourrez vous occuper de son chandail!

Prévoyez des jeux à votre agenda!

 

La meilleure façon de jouer avec bébé, c’est sur le plancher! Faites un tour au Dollorama et achetez des tapis de sol qui s’emboitent les uns dans les autres, comme des casse-tête. Assurez-vous d’avoir assez d’espace pour jouer tous les deux.

Maintenant que vous êtes installés, place aux jeux! Comme les bébés de 3 à 10 mois sont assez limités dans leurs mouvements, vos jeux risquent d’être plutôt répétitifs. Par exemple, rouler une balle, se cacher sous une couverture et dire « coucou » et rigoler en faisant toutes sortes de grimaces! Le but de ces jeux, c’est que votre enfant soit capable d’ouvrir et de fermer « des cercles de communication ». Voici un exemple de cercle de communication :

  1. Bébé vous fait un sourire;
  2. Papa répond avec une grosse grimace;
  3. Bébé répond en riant!

Les bébés de 3 à 10 mois peuvent ouvrir et fermer plusieurs cercles de suite! Plus tard, vers 18 mois, ils seront généralement capables d’ouvrir et de fermer jusqu’à 30 cercles consécutifs.

Ces séances de jeux sont énergivores! Prévoyez de courtes séances de jeu de 15 à 20 minutes. Prévoyez une séance « retrouvaille » au retour du boulot, alors que vous avez été séparés longtemps de votre enfant. Le souper peut attendre, bébé, non!

 

Plus de communication engendre plus de coopération !

 

Plus vieux, à la garderie et à l’école, comme bébé aura beaucoup d’expérience à envoyer et recevoir des messages, il sera plus attentif et plus coopérateur en classe. Il aura plus de facilité à détecter les messages (ex : signes d’approbation ou d’impatience) de son enseignante. Il pourra aussi détecter la frustration de son ami s’il lui vole son jouet. Il sera capable de détecter des centaines de gestes!

Source :

Building Healthy Minds – The Six Experiences that Create Intelligence and Emotinal Growth in Babies and Young Children », Stanley Greenspan

À lire :

Les secrets d’un bébé heureux!

Comment développer l’empathie chez les bébés?

Écrire une réponse ou un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *